Rapport 2018 sur l'écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions

Authors: ONU Environnement

image

Rapport sur l'écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions

L’Accord de Paris sur les changements climatiques, tel qu’il a été convenu à la Conférence des Parties en 2015, a pour objectif de limiter la hausse des températures mondiales à 2 degrés Celsius au-dessus des niveaux pré-industriels. Des efforts supplémentaires pour limiter l'augmentation de la température à 1,5 degré Celsius seront encore nécessaires.

Le rapport annuel 2018 des Nations Unies sur l'écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions présente une évaluation des efforts d'atténuation nationaux en cours et des ambitions présentées par les pays dans leurs contributions déterminées au niveau national (CDN) qui sont le fondement de l'Accord de Paris.

Que trouve-t-on dans le nouveau rapport de cette année ?

Actualisation des émissions mondiales de GES

Cette année, le rapport sur les écarts entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions comprend une évaluation des émissions associées aux contributions déterminées au niveau national et aux politiques actuelles de chacun des membres du G20, y compris l’Union européenne. En plus de cela, le rapport présente une actualisation des émissions mondiales de gaz à effet de serre et des actions nationales visant à remplir les engagements pris par les pays à Cancún en 2010, lors de la COP16.

Actualisation de l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions

Le rapport contient de nouvelles informations sur « l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions », c’est-à-dire l’écart entre ce que nous faisons et ce que nous devons faire pour limiter le réchauffement climatique à 2°C. Le rapport prend en compte les dernières informations scientifiques disponibles, y compris le rapport spécial du GIEC sur les conséquences d’un réchauffement à 1,5 ° C.

Solutions pour réduire l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions

Chaque année, le rapport propose également des moyens de combler l’écart qui persiste entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions. Cette année, ces thèmes sont la politique fiscale, le rôle de l’innovation, le rôle des acteurs non étatique et infra-nationaux et les moyens d’accroître l'ambition des contributions déterminées au niveau national. Le rapport a été préparé par une équipe internationale de scientifiques de haut niveau, évaluant toutes les informations disponibles.