24 Oct 2018 Story Chemicals & waste

L'exposition au plomb empoisonne l'avenir de nos enfants

Photo by bill wegener on Unsplash

Tous les matins, quand Miremba entre dans sa salle de classe, elle n'a pas idée que les murs du seul endroit qui devrait lui permettre d'obtenir un avenir meilleur sont en fait toxiques. Quand elle joue à détacher la peinture des murs du couloir avant de se rendre en classe, elle s'expose, ainsi que ses camarades de classe, aux effets toxiques irréversibles du plomb.

Des années après l’interdiction du plomb dans la peinture et dans l’essence dans de nombreuses régions du monde, ce métal lourd et toxique continue de menacer la santé des populations et de l’environnement, en particulier dans les pays en développement, où la principale source d’exposition des enfants au plomb est la peinture au plomb.

L'intoxication au plomb a des conséquences très diverses. L'intoxication au plomb chez les enfants et pendant la grossesse peut avoir des conséquences sur la santé de l'enfant tout au long de sa vie : troubles d'apprentissage, anémie, troubles de la coordination visuelle et spatiale et troubles du langage. L'intoxication au plomb présente également une menace sérieuse pour les adultes dans les métiers de la peinture ou de la démolition de bâtiments.

Le plomb est une substance toxique cumulative pouvant endommager plusieurs systèmes corporels. « Il n'existe pas de niveau d'exposition au plomb sans danger. Le plomb contribue fortement à la pollution de l’environnement et représente un quart de la charge mondiale de morbidité. Les conséquences de l'exposition au plomb sur la santé entraînent des coûts économiques importants pour les pays », déclare Jacob Duer, chef de la branche "produits chimiques et santé" de la division de l'économie d'ONU Environnement.

Le plomb peut être présent dans la peinture décorative pour intérieurs et extérieurs des logements, écoles, bâtiments publics et commerciaux, ainsi que sur des jouets, des meubles et sur les équipements d'aire de jeux. Suite à l'application de peinture au plomb, les intempéries, la desquamation ou l'écaillage de la peinture libèrent des particules de plomb dans la poussière et le sol à l'intérieur et autour des endroits recouverts de peinture.

Les terrains, les sols et la poussière contaminés par le plomb peuvent facilement être ingérés et absorbés, en particulier par les jeunes enfants qui jouent par terre ou à l'extérieur et qui mettent leurs mains ou tout autre objet dans leur bouche. Les enfants peuvent également ingérer du plomb en mordant ou mastiquant des jouets recouverts de peinture contenant du plomb. Les enfants et les adultes peuvent être exposés au plomb par le biais d'écailles de peinture et par la poussière lors du retrait de l'ancienne couche de peinture contenant du plomb.

Les enfants des pays à revenu faible ou intermédiaire, où les contrôles gouvernementaux de la peinture au plomb sont peu nombreux ou inexistants, sont touchés de manière disproportionnée.

Le Réseau international pour l'élimination des polluants organiques persistants (IPEN), un groupe d'organismes de bienfaisance œuvrant pour la protection de l'environnement, note que plus les gens gagnent bien leur vie, plus ils décorent leurs maisons. Malheureusement, souvent à l'aide de peinture au plomb. L'année dernière, le réseau a publié un ensemble d'études des peintures vendues dans les pays en développement. Le rapport a révélé que la majorité des peintures décoratives dans 35 des 55 pays inclus dans l'étude contenaient des niveaux élevés de plomb et que dans 22 pays sur 55, plus de 25% des peintures décoratives contenaient des niveaux dangereusement élevés de plomb.

Des lois interdisant la peinture au plomb sont nécessaires pour réduire l'exposition au plomb dans le monde. Il serait nettement plus rentable d'interdire de nouvelles sources de peinture au plomb et de promouvoir des alternatives sans plomb que d'assainir les logements, les écoles et les aires de jeux contaminés. Des lois, des réglementations ou des normes applicables sont nécessaires dans chaque pays pour mettre fin à la fabrication, à l'importation et à la vente de peintures au plomb.

« Malheureusement, l’empoisonnement au plomb demeure une menace majeure pour la santé des enfants du monde entier, mettant en péril le développement de leurs capacités intellectuelles et physiques. À ce jour, seuls 69 pays ont adopté des lois sur la peinture au plomb. L’Organisation mondiale de la santé compte 194 États membres. Nous appelons tous les pays à élaborer des lois d'ici à 2020 », a déclaré Maria Neira, directrice du Département de la santé publique, des déterminants environnementaux et sociaux de la santé à l'Organisation mondiale de la santé.

« Agissons d’urgence et assurons le meilleur avenir possible à nos enfants. Ils sont l’avenir des économies de nos pays et de notre planète », ajoute-t-elle.

image
Photo : Ben W/CC BY-SA 2.0

Le rôle vital du secteur privé dans l’élimination du plomb dans la peinture

Les agences gouvernementales doivent travailler en collaboration avec les principales parties prenantes pour élaborer des lois sur la peinture au plomb et des programmes d’éducation, mais le secteur privé doit également jouer un rôle de premier plan en proposant des alternatives non toxiques à la peinture au plomb.

En effet, de nombreuses entreprises du monde entier écoutent les consommateurs et apportent des solutions de remplacement sans plomb sur le marché.

« À l'époque des médias sociaux, si une marque de peinture étaient associée à des cas d'intoxication au plomb infantiles, cela pourrait sérieusement endommager le plus grand atout d'une entreprise, son image de marque », déclare Johnson Ongking, Vice-président de Pacific Paint (Boysen) aux Philippines, dont les quatre marques de peinture ont été parmi les premières au monde à obtenir la certification "Lead Safe Paint" (peinture sans certifiée sans plomb).

En outre, le coût de la transition vers des alternatives sans plomb n’est pas aussi élevé que certains le supposent. « Les fabricants de peinture de nombreux pays affirment que le coût de remplacement de la peinture au plomb était très bas et qu'il était facile de le faire sans augmenter les prix des produits », a déclaré la scientifique russe Olga Speranskaya, lauréate du prix champion de la Terre d'ONU Environnement en 2011.

L'Alliance mondiale pour l'élimination de la peinture au plomb

L’Alliance mondiale pour l’élimination de la peinture au plomb est un partenariat volontaire formé par ONU Environnement et l’Organisation mondiale de la Santé afin de prévenir l’exposition au plomb en favorisant l’élimination progressive des peintures contenant du plomb.

L’Alliance a pour objectif que chaque pays établisse des lois visant à éliminer progressivement la fabrication et la vente de peintures contenant du plomb d'ici 2020.

L'Alliance a rédigé une loi type ainsi que des directives sur la réglementation de la peinture au plomb en vue de l'établissement de lois régissant l'utilisation du plomb dans la peinture. L'Alliance a également publié un rapport de situation mondial sur l'existence de lois et de réglementations fixant des limites légales au plomb dans la peinture pour plus de 125 pays.

Semaine d’action internationale pour la prévention de l’intoxication au plomb 

La Semaine d’action internationale pour la prévention de l’intoxication au plomb est une initiative menée par l’Alliance mondiale pour l’élimination de la peinture au plomb, un partenariat avec un secrétariat conjoint des Nations Unies pour l’environnement et de l’OMS, présidé par la US Environmental Protection Agency.

Du 21 au 27 octobre 2018, la Semaine internationale pour la prévention de l'intoxication par le plomb offrira aux organisations et institutions du monde entier l'occasion de se focaliser sur le problème du plomb. La Semaine internationale pour la prévention de l'intoxication par le plomb a lieu chaque année. L'année dernière, plus de 67 événements ont eu lieu dans 44 pays. Le thème de la semaine de 2018 est la nécessité pour les particuliers, les organisations de la société civile, l’industrie et les gouvernements d'oeuvrer ensemble pour interdire la peinture au plomb.

Chaque année, l'Alliance mondiale pour l'élimination de la peinture au plomb fournit des ressources pour aider les militants à organiser des événements lors de la Semaine internationale pour la prévention de l’intoxication au plomb, notamment un ensemble de ressources pour mener des campagnes, des affiches personnalisables, une fiche d'information, des infographies, des visuels, des messages vidéo et des exemples de messages à publier sur les réseaux sociaux. Tous les documents sont disponibles en anglais et la plupart sont également disponibles en arabe, chinois, espagnol, français et russe.

Découvrez les activités organisées dans le monde entier et utilisez le matériel nécessaire à vos propres événements disponible sur la page internet de la campagne de l’OMS. Si vous organisez une campagne, veuillez partager les informations relatives à votre activité en enregistrant votre événement sur la page internet du site de l'OMS. Suivez la campagne sur Twitter grâce aux mots-dièses #ILPPW2018 et #BanLeadPaint.