02 Aug 2019 Story Ecosystems

L'Éthiopie plante plus de 350 millions d'arbres en un jour, un nouveau record mondial

Cette semaine, en Éthiopie, plus de 350 millions d'arbres ont été plantés en un jour dans le cadre d'une initiative ambitieuse visant à lutter contre les effets de la déforestation et du changement climatique.

L’événement fait partie de l’initiative Green Legacy ou Héritage vert du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed. L'objectif était de planter 200 millions d'arbres en une seule journée sur 1.000 sites à travers le pays. Le Premier ministre a félicité le pays d'avoir non seulement atteint son objectif mais de l’avoir même dépassé.

Selon le ministre éthiopien de l'Innovation et de la Technologie, Getahun Mekuria, plus de 350 millions d'arbres ont été plantés en 12 heures, battant le record mondial détenu par l'Inde depuis 2016 pour le plus grand nombre d'arbres plantés en une journée, soit 50 millions d'arbres.

L'initiative vise à lutter contre les effets de la déforestation et du changement climatique dans le pays. L’Organisation des Nations Unies estime que la couverture forestière de l’Éthiopie a considérablement diminué, atteignant 4% dans les années 2000, contre 35% un siècle plus tôt.

« Le reboisement est la solution la plus efficace contre les changements climatiques de nos jours et avec ce nouveau record établi par l’Éthiopie, les autres pays africains devraient agir rapidement et remettre en question le statu quo », a déclaré Juliette Biao Koudenoukpo, Directrice et Représentante régionale pour l’Afrique d’ONU-Environnement.

« L’Afrique a ce qu’il faut pour mener cette campagne mondiale et, en tant que continent le plus touché et le plus vulnérable, l’atténuation du changement climatique doit être la priorité absolue dans les prochains jours. ONU-Environnement est à l'avant-garde des efforts en aidant à renforcer les capacités des nations et des peuples à appliquer eux-mêmes les stratégies de reboisement et d'atténuation du changement climatique », a-t-elle ajouté.

Les arbres fournissent de nombreux services écosystémiques et avantages environnementaux pour l’ensemble de la planète. À mesure qu’ils grandissent, ils absorbent et stockent le dioxyde de carbone, l’un des principaux moteurs du réchauffement mondial. Dans un article publié dans le magazine Science, les chercheurs estiment qu’un programme mondial de plantation d’arbres pourrait supprimer les deux tiers de toutes les émissions rejetées dans l’atmosphère par les activités humaines.

Planter des arbres est donc considéré comme le moyen le plus efficace et le moins coûteux de lutter contre le changement climatique.

De nombreux pays africains se sont récemment lancés dans des campagnes massives de plantation d'arbres, notamment le Kenya qui a récemment lancé, avec le soutien d'ONU-Environnement, l'initiative « Greening Kenya » visant à inverser le déclin du couvert forestier.

ONU Environnement collabore avec les pays du continent pour reproduire de telles initiatives visant à mettre un terme à la déforestation et à accroître le couvert forestier. Cela est essentiel pour honorer les engagements pris par les pays africains d’atténuer le changement climatique et de contribuer à la réalisation de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes (UN Decade on Ecosystem Restoration, en anglais.)

image

Le sommet des Nations unies Action Climat se tiendra à New York le 23 septembre 2019 pour renforcer les ambitions, accélérer l'action sur l'urgence climatique mondiale et soutenir la mise en œuvre rapide de l'Accord de Paris sur les changements climatiques. Le Sommet de l'ONU Action Climat 2019 est organisé par le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Mohamed Atani