06 Nov 2018 Story Climate change

"Le changement climatique nous concerne aussi", déclare le Prince Albert II de Monaco

Unsplash

L'élévation du niveau de la mer, les épisodes de forte chaleur et les espèces envahissantes font partie des menaces liées au climat que la Principauté de Monaco prend très au sérieux, souligne le Prince Albert II dans un entretien avec Slava Fetisov, protecteur des régions polaires nommé par ONU Environnement.

Slava Fetisov, gardien des régions polaires nommé par ONU Environnement, a rencontré le Prince Albert II de Monaco pour discuter du "dernier match" (The Last Game) pour l'Arctique, pour comprendre comment la Principauté risque d'être touchée par les changements climatiques et s'informer sur les mesures prévues pour y remédier.

La Principauté de Monaco mène plusieurs projets de sensibilisation aux effets des changements climatiques et vise à devenir neutre en carbone d’ici 2050.

image

 

Pourquoi êtes-vous préoccupé par le réchauffement climatique ?

Le réchauffement climatique met en péril l’équilibre de la planète et l’avenir de l’humanité. C’est l’un des plus grands défis auxquels notre planète est confrontée : la température moyenne de la planète a augmenté de plus de 1 ° C par rapport aux niveaux préindustriels, le niveau moyen de la mer a augmenté de 20 centimètres et continue de monter, alors que dans les régions polaires, la glace fond plus rapidement que quiconque l'avait prédit. Ces faits concrets démontrent l’urgence des mesures à prendre pour résoudre ce problème. Nous devons réduire les émissions de gaz à effet de serre, promouvoir les énergies renouvelables et améliorer l'efficacité énergétique.

Depuis sa création en 2006, ma fondation [La Fondation Prince Albert II de Monaco] poursuit son engagement en faveur de la lutte contre le changement climatique sur le terrain. Nous soutenons des projets conçus pour mesurer, comprendre et alerter l'opinion publique afin de trouver des moyens de limiter le réchauffement climatique.

image
Photo : Axel Bastello Palais Princier

En quoi les changements climatiques affectent-t-il la Principauté de Monaco?

Les changements climatiques ne frappent pas avec une précision chirurgicale, mais touchent l'ensemble de la planète, certaines zones étant plus touchées que d'autres. Les changements climatiques ont des conséquences négatives sur les équilibres météorologiques et les écosystèmes du bassin méditerranéen ainsi que dans de nombreuses régions du monde sous diverses formes : élévation du niveau de la mer, phénomènes météorologiques extrêmes plus fréquents, inondations, fortes vagues de chaleur, incendies, hausse de la température en Méditerranée et perte d'espèces. Ce sont des menaces que nous prenons extrêmement au sérieux à Monaco.

Nous sommes conscients que seules la solidarité et la coopération entre les nations nous aideront à résoudre ce problème, Monaco entend contribuer pleinement à l'effort commun en jouant son rôle dans la préservation de l'environnement. J'ai défini des directives claires pour une économie sans carbone pour mon pays en encourageant l'efficacité énergétique et la mobilité propre. Nous nous concentrons sur notre objectif ambitieux de neutralité carbone d'ici 2050 avec l'espoir de servir d'exemple.

En quoi le sport et l'événement "le dernier match" en particulier peuvent-ils contribuer à résoudre le problème posé par les changements climatiques ?

Les valeurs du sport véhiculent un langage universel et unissent les peuples de toutes les cultures et les conséquences des changements climatiques doivent être portés à la connaissance du plus grand nombre.

Construire un pont entre le sport et les messages environnementaux semble tout à fait naturel et profite à la cause. En organisant "le dernier match" - auquel je regrette de ne pouvoir participer - dans une zone géographique fortement touchée par les effets des changements climatiques, vous contribuez à sensibiliser les citoyens. Vous attirez l'attention du monde sur la situation grave à laquelle l'Arctique est confronté et sur les conséquences des changements climatiques sur les écosystèmes et les communautés. Des initiatives comme la vôtre sont toujours des occasions précieuses de partager notre volonté commune de parvenir à un développement durable.