18 Mar 2019 Story Ecosystems

La pêche est désormais interdite dans la nouvelle aire marine protégée de l’île de l'Ascension

L'île de l'Ascension, dans l'océan Atlantique sud, s'est dotée d'une nouvelle zone de protection marine deux fois plus grande que le Royaume-Uni.

La protection totale de 443 000 kilomètres carrés d’océan autour du territoire britannique d’outre-mer protégera les tortues vertes, les espadons, les requins, les thons et les marlins ainsi que les frégatidés et les sternes.

Lewis Pugh, le parrain des océans d'ONU Environnement, a salué cette décision : « Je suis ravi d'apprendre que le Royaume-Uni a répondu à notre appel pour protéger intégralement les eaux entourant l'île de l'Ascension, un joyau de l'océan Atlantique. Protéger 30 % des océans de la planète n'est pas nécessairement un rêve. » À l'heure actuelle, les zones marines protégées recouvrent 7,6% des océans du monde.

Lewis Pugh s'est rendu sur l'île de l'Ascension enfant et affirme qu'il n'oubliera jamais l'observation des requins entourant son bateau, les tortues vertes en train de pondre et la faune abondante.

« L'île de l'Ascension est un rare exemple d'abondance extraordinaire parmi de nombreux autres exemples de déclin », dit-il, remerciant la Blue Marine Foundation, la Société royale pour la protection des oiseaux, la Great British Oceans Coalition, les organisations non gouvernementales, les scientifiques, les fonctionnaires et les hommes politiques qui ont tous contribué à rendre possible cette décision.

Les écologistes ont salué le soutien du gouvernement du Royaume-Uni à la désignation de toutes les eaux de l’île en tant que zones marines protégées.

Le chancelier britannique Philip Hammond a profité de sa déclaration pour annoncer le soutien du gouvernement à l’appel du Conseil de l’île de l’Ascension à désigner toutes ses eaux comme une zone marine protégée, où la pêche est interdite.

Cette initiative s'inscrit dans le programme « ceinture bleue » du pays, qui vise à protéger des millions de kilomètres carrés d'océans dans ses territoires d'outre-mer. Le Secrétaire à l’Environnement, Michael Gove, a déclaré : « Disposant d'un parc marin dispersé dans le monde entier, le Royaume-Uni est particulièrement bien placé pour montrer la voie en matière de protection des océans et de notre précieuse vie marine. »

« Les progrès accomplis aujourd’hui dans la protection intégrale de toutes les eaux de l’île de l’Ascension constituent un important pas en avant pour l’extension de notre "ceinture bleue" et vers la protection d’un tiers de l’océan mondial d’ici 2030. J’espère que les pays du monde suivront notre exemple. »

Les zones marines protégées sont un outil important pour la conservation de la biodiversité des océans du monde.

« Les interventions ambitieuses pour protéger les écosystèmes marins et côtiers tels que ceux de l’île de l’Ascension sont extrêmement utiles », affirme Ole Vestegaard, spécialiste de la conservation marine à ONU Environnement, « non seulement pour la biodiversité sous-marine unique qu'ils hébergent, mais également pour leur précieuse contribution à la santé et au fonctionnement des océans, fondements de la sécurité alimentaire et de la résilience, par essence, une solution économique au changement climatique basée sur la nature. »

Pour plus d’informations sur les aires marines protégées, veuillez contacter Ole Vestegaard