21 Sep 2018 Story Green economy

Jeune Championne de la Terre, lauréate de la région Amérique du Nord

Miranda Wang est la jeune championne de la Terre pour l'Amérique du Nord. Le Prix des Jeunes Champions de la Terre est rendu possible grâce à Covestro.

Elle est la co-fondatrice et directrice générale de BioCellection Inc, une entreprise innovante qui transforme les déchets plastiques non recyclables en produits chimiques et en matériaux recyclables ou biodégradables pour les produits de consommation et industriels. Elle a été nommée « Tomorrow's Hero » par CNN, est l'une des 30 "Visionaries with the Courage to Change the World" du New York Times, Echoing Green Fellow (2018), finaliste du prix Pritzker Environmental Genius 2018 organisé par UCLA IOES et lauréate du Wharton Business Plan Competition (2016), du Westly Prize (2018) et du CITEO Circular Challenge International (2018). Elle a obtenu une licence ès arts en biologie, en philosophie et en entrepreneuriat en ingénierie à l'Université de Pennsylvanie.

Retour aux sources : décaper le plastique

Je n'avais jamais vraiment réfléchi à ce qu'il advient de nos déchets plastiques auparavant. J'utilisais des pailles dans les restaurants pour consommer ma boisson ou j'achetais un plat à emporter emballé dans du plastique en chemin vers l'université. Mais lorsque j'ai visité une usine de traitement des déchets pour la première fois, l'ampleur du problème m'a frappée. Tous ces déchets. Un rapport de la Fondation Ellen MacArthur indique que seulement 9% des produits plastiques sont recyclés, le reste est envoyé dans des décharges, incinéré ou rejetés dans l'environnement.

Alors que j'attendais le bus un jour de pluie, j'ai vu quelqu'un jeter une bouteille recyclable dans la poubelle, située juste à côté du bac de recyclage. Je me suis soudain rendu compte qu’il n’était pas réaliste d’attendre des gens qu’ils résolvent le problème du plastique en recyclant correctement. Le problème est tellement important qu'il faut le résoudre grâce à la technologie industrielle.

image
Miranda Wang : cheffe de la direction de BioCellection Inc. Photo de BioCellection Inc.

Une autre façon de faire

Notre dépendance plastique non durable menace la vie marine, détruit les écosystèmes et contamine les ressources terrestres et aquatiques. En plus de cela, la plupart des plastiques sont fabriqués à partir de pétrole vierge. Le forage pétrolier traverse des habitats, pollue les ressources naturelles et émet du dioxyde de carbone nocif. Pourtant, nous dépendons de ces processus car il n’existe pas de véritables alternatives.

La cause première de notre problème avec le plastique est l’absence de marchés économiquement viables pour justifier la viabilité du recyclage des plastiques sales et de qualité inférieure après leur consommation. Les compagnies pétrolières ont une influence considérable sur la politique environnementale, renforçant l'injustice sociale dans le monde entier. La co-fondatrice de BioCellection Jeanny Yao et moi avons décidé de nous attaquer de front à la pollution plastique.

Nous avons visité tous les types d'installations de traitement de déchets existant en Amérique du Nord et prélevé des échantillons de plastique du monde entier. Lors de ces visites, nous avons rassemblé et rapporté des boîtes de déchets plastiques provenant de différents flux de déchets au laboratoire, afin de reconnaître les modèles et d’inventer des méthodes pour recycler ces matériaux complexes et contaminés.

La solution

Ensuite, nous avons eu une idée. En produisant des acides organiques à partir de déchets plastiques pour produire des acides organiques, nous avons inventé un système de recyclage chimique piloté par des catalyseurs. Le plastique est réduit à ses composants de base, que nous utilisons pour fabriquer des produits chimiques de qualité vierge. Cette technologie implique que nous n'aurons plus besoin d'exporter nos déchets ou de dépendre du pétrole.

Après des centaines d’essais, nous traitons désormais 1 à 2 kg de film plastique toutes les trois heures. Nous convertissons 90% des déchets plastiques en produits chimiques biodégradables, et consommons pour ce faire autant d'énergie qu'un écran de télévision.

À partir du mois de mars prochain et au cours des 12 prochains mois, notre projet pilote évolutif permettra de transformer 100 tonnes de film plastique auparavant non recyclable en produits chimiques précieux, qui pourront être utilisés pour fabriquer de nouveaux produits à la place du plastique.

Nous travaillons actuellement avec GreenWaste et la ville de San José sur un projet pilote visant à développer la technologie de manière à ce qu'elle puisse être facilement intégrée au sein des sites et des systèmes existants de gestion des déchets solides. À l'échelle commerciale en 2021, nous travaillerons en collaboration avec les autorités municipales et les installations de recyclage pour traiter 36 200 tonnes de plastique, évitant ainsi l'émission de 290 000 tonnes de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Cela équivaut à retirer 57 000 voitures de la circulation.

Notre objectif est de créer une économie mondiale circulaire du plastique qui génère des avantages pour tous. Nous venons juste de commencer, notre prochaine étape consistera à faire passer le message aux écoles et aux groupes de jeunes pour créer une campagne massive de collecte des déchets et d’information du public au sujet de la pollution plastique. Nous espérons que vous nous rejoindrez lors de notre aventure.

Suivez le parcours des Jeunes champions de la Terre sur les réseaux sociaux avec les mots-dièse #YoungChamps et #JeunesChampions