02 Oct 2018 Press release Green economy

Mettre le commerce au service de l'environnement, de la prospérité et de la résilience

  • Le directeur exécutif d'ONU Environnement, Erik Solheim, et le Directeur général de l'Organisation mondiale du commerce, Roberto Azevêdo, ont lancé aujourd'hui la publication (en anglais) Making trade work for the environment, prosperity and resilience.
  • Ce rapport identifie les manières dont les gouvernements peuvent oeuvrer ensemble pour faire en sorte que le commerce aillent de pair avec un environnement sain.
  • Les nouvelles opportunités commerciales offertes par une économie mondiale plus durable pourraient représenter environ 12 000 milliards de dollars américains supplémentaires par an d’ici 2030.

Genève, 2 octobre 2018. Afin de souligner le rôle essentiel des pratiques commerciales pour un avenir durable, les dirigeants d'entreprises, les gouvernements et la société civile ont appelé à des approches commerciales progressives lors d'un dialogue de haut niveau entre lesdirigeants organisé aujourd'hui, dans le but de donner les moyens à la communauté internationale d'atteindre les objectifs de développement durable.

Le dialogue, dirigé par le directeur exécutif des Nations Unies, Erik Solheim, et le directeur général de l’Organisation mondiale du commerce, Roberto Azevêdo, portait sur la nécessité de renforcer la coopération internationale afin de créer des opportunités commerciales pour renforcer l’économie des pays et permettre de relever les défis environnementaux croissants.

« Le commerce peut contribuer au développement et à l'épanousissement des entreprises vertes », a déclaré Erik Solheim, directeur d’ONU Environnement. « Le commerce peut encourager la conservation de l'environnement, l'efficacité économique et améliorer l'accès aux technologies propres à moindre coût. Pour s'assurer que le commerce profite à la population et à l'environnement, les pays du monde entier devront mieux aligner leurs politiques en matière de commerce, d'environnement et de développement durable. »

Le dialogue a également fourni une plate-forme pour discuter de la publication conjointe d'ONU Environnement et de l'Organisation mondiale du commerce Making trade work for the environment, prosperity and resilience (Mettre le commerce au service de l'environnement, de la prospérité et de la résilience), qui identifie la manière dont les gouvernements peuvent oeuvrer ensemble pour faire en sorte que le commerce aille de pair avec un environnement sain.

« Un environnement sain est essentiel pour bâtir des économies prospères et résilientes. C'est l'une des principales raisons pour lesquelles nous devons rapprocher les programmes en matière de commerce et d'environnement », a déclaré le directeur général de l'OMC, Roberto Azevêdo. « Le dialogue d'aujourd'hui est un pas important dans cette direction. Mais nous devons en fait davantage. Le commerce est un outil puissant pour rendre les technologies vertes plus abordables et pour aider les entreprises durables à se développer. Je suis impatient de continuer à travailler aux côtés de toutes les parties prenantes, y compris du secteur privé, pour faire en sorte que le commerce profite aux populations et à l'environnement, partout dans le monde. »

La publication conjointe montre que l'ouverture du commerce des biens et services environnementaux constitue un triple gain pour l'économie, l'environnement et le développement.

Selon la Commission des entreprises et du développement durable, les nouvelles opportunités commerciales offertes par une économie mondiale plus durable pourraient représenter une valeur estimée à 12 000 milliards de dollars par an d’ici 2030.

Le rapport, le dialogue de haut niveau ainsi qu'une exposition sur le développement durable présentant diverses technologies environnementales de pointe ont été présenté à l'occasion de l'événement conjointement organisé par ONU Environnement et OMC à l'occasion du Forum public de l’OMC. Ils constituent le premier ensemble de résultats concrets d’une initiative conjointe visant à mettre en lumière les moyens pratiques de rapprocher le commerce et l’environnement, et à souligner l’importance de partenariats sur mesure pour briser les silos, surmonter les goulets d’étranglement et créer cercles vertueux entre le commerce, des environnements sains et des sociétés résilientes et inclusives.

À L'ATTENTION DS JOURNALISTES

À propos d'ONU Environnement

ONU Environnement est la principale voix mondiale de l'environnement. L'organisation assure le leadership et encourage les partenariats dans la protection de l'environnement en encourageant, en informant et en permettant aux nations et aux peuples d'améliorer leur qualité de vie sans compromettre celle des générations futures. ONU Environnement travaille en collaboration avec les gouvernements, le secteur privé, la société civile et avec d'autres entités des Nations Unies et organisations internationales du monde entier.

À propos de l'organisation mondiale du commerce

L’Organisation mondiale du commerce (OMC) est la seule organisation internationale mondiale spécialisée dans les règles du commerce entre les nations. Les accords de l’OMC, négociés et signés par la plupart des nations commerçantes du monde et ratifiés par leurs parlements, en sont au cœur. L’objectif est de faire en sorte que les échanges commerciaux se déroulent de la manière la plus fluide et la plus prévisible possible.

Pour davantage d'informations, veuillez contacter :