• Aperçu
  • Contacts
  • Registration
  • Documents
  • Substantive session

Le 10 mai 2018, l'Assemblée générale des Nations Unies (l'Assemblée) a adopté la résolution 72/277 intitulée "Vers un pacte mondial pour l'environnement".

L'initiative pour un pacte mondial pour l'environnement vise à fournir un cadre global au droit international de l'environnement visant à consolider, renforcer et faire progresser le droit international de l'environnement en tenant compte des défis environnementaux urgents. L'initiative vise également à améliorer la mise en œuvre du droit international de l'environnement en faveur des objectifs de développement durable, ainsi que des objectifs et cibles environnementaux convenus à l'échelle mondiale.

Selon le texte de la résolution, l’Assemblée a décidé de créer un groupe de travail spécial à composition non limitée chargé d’examiner un rapport technique et factuel qui recense et évalue les lacunes éventuelles du droit international de l’environnement et des instruments environnementaux en vue de renforcer leur mise en œuvre. Le rapport doit être soumis à la soixante-treizième session de l'Assemblée en 2018, fournissant une plateforme pour discuter des options possibles pour remédier à ces lacunes. Cela peut inclure la nécessité de convoquer une conférence intergouvernementale pour adopter un tel instrument international. Le groupe de travail a été chargé de présenter ses recommandations à l'Assemblée générale au cours du premier semestre de 2019.

L’Assemblée a décidé que le groupe de travail spécial à composition non limitée tiendra les sessions suivantes, conformément à la pratique établie :

a) Une session d’organisation, qui se tiendra pendant trois jours ouvrables, à la fin de la soixante-douzième session de l’Assemblée générale, à New York, pour examiner les questions relatives à l’organisation des travaux du Groupe spécial. groupe de travail à composition non limitée, y compris la durée et le nombre de ses sessions de fond; et

b) Séances de fond qui se tiendront à Nairobi, dont la première au moins un mois après la présentation du rapport du Secrétaire général.

Les organisations non gouvernementales dotées du statut consultatif auprès du Conseil économique et social, ainsi que celles accréditées pour les conférences et sommets pertinents, peuvent assister aux sessions du groupe de travail spécial à composition non limitée en qualité d’observateurs. La première session de fond du groupe de travail se réunira à Nairobi du 14 au 18 janvier 2019.

Le programme complet sera disponible ultérieurement. Veuillez consulter les informations fournies sur le site internet du Pacte mondial pour l'environnement.

Pour davantage d'informations sur cet événement, veuillez contacter :

 

  • Les délégués des pays en développement sollicitant une aide financière sont invités à contacter le Programme des Nations Unies pour l'environnement dès que possible par courrier électronique aux adresses suivantes : Angela.Kariuki[at]un.org et Sarah.muchiri[at]un.org le 5 août 2018 au plus tard et remplir le formulaire de demande de financement.
  • Les membres, ainsi que les observateurs, sont invités à inscrire les noms des représentants, des représentants suppléants et des conseillers sur la liste électronique des participants disponible sur le portail e-deleGATE. Un courrier électronique devra également être envoyé au Bureau de New York du Programme des Nations Unies pour l’environnement à l'adresse suivante : environmentny[at]un.org.
  • Les participants des ONG doivent s'inscrire en créant un compte Indigo et s'inscrire en remplissant ce formulaire le 28 août 2018 au plus tard.