16 Sep 2019 Communiqué de presse Technologie

La jeune lauréate du prix de l’environnement perfectionne les mégadonnées des plus grands propriétaires terriens du monde pour la restaurati...

  • L’Américaine Molly Burhans, âgée de 30 ans, remporte le prestigieux prix des Jeunes champions de la Terre pour l’Amérique du Nord pour son utilisation novatrice des mégadonnées et de la restauration numérique à destination des plus grands propriétaires terriens du monde, à commencer par l’église catholique. 
  • Sept jeunes entrepreneurs de moins de 30 ans originaires du monde entier et munis de grandes idées pour la protection de l’environnement ont été récompensés.
  •  Les Jeunes Champions récompensés originaires du monde entier recevront un financement de démarrage, un mentorat et un soutien en matière de communication afin de soutenir leurs efforts.

16 septembre 2019 – Molly Burhans, fondatrice de GoodLands, a remporté le prix Jeunes Champions de la Terre pour son travail de pionnière dans le domaine de la cartographie numérique et la fourniture de mégadonnées pour la restauration des actifs des plus grands propriétaires terriens du monde.

Alors que les dirigeants du monde se réunissent au siège des Nations Unies à New York pour le Sommet Action Climat et l’Assemblée générale dans les prochains jours, le climat et l’environnement seront au centre des discussions. Les jeunes du monde entier prennent déjà des mesures car il n'y a pas de temps à perdre.

Alors cartographe en chef des premières cartes de l’Église catholique au monde fondées sur des données, Molly Burhans a découvert que de vastes étendues de leurs terres n’étaient pas numériquement cartographiées. Pourtant, à l’échelle mondiale, les organisations confessionnelles possèdent 8% des terres habitables situées de la surface de la Terre et 5% de toutes les forêts commerciales. Le monde compte en effet 37 millions d'églises et 3,6 millions de mosquées.

Étant donné que l’Église possède le plus grand réseau mondial non gouvernemental de soins de santé au monde, Molly Burhans a décidé de tirer parti de ses données portant sur les actifs fonciers afin de créer le plus grand réseau mondial de protection de l’environnement.

Elle a dirigé une équipe spécialisée dans la cartographie afin de réaliser les premières cartes numériques illustrant l’infrastructure mondiale de l’Église catholique. À présent, elle prévoit d’aider d’autres grands propriétaires fonciers à exploiter le potentiel de la restauration grâce à la gestion de leurs actifs.

« Si une image vaut mille mots, alors une carte en vaut un million », affirme Molly Burhans. « Notre ambition est de créer le plus grand réseau de restauration au monde. Nous cartographions numériquement les plus grands propriétaires terriens du monde, afin d’encourager une bonne intendance de l’environnement. »

« Nous ne pouvons pas résoudre les problèmes environnementaux de notre époque sans les comprendre vraiment. Des initiatives telles que celle-ci nous aident à consolider une base de connaissances pour faire avancer la tâche cruciale qui consiste à restaurer nos paysages dégradés et à lutter contre le changement climatique », affirme Inger Andersen, directrice exécutive du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

« Le monde des affaires a besoin d’idées neuves, d’une culture propre aux start-up afin de faire face aux défis environnementaux mondiaux, tout en assurant notre croissance à long terme. Les Jeunes champions de la Terre peuvent y contribuer et tout le monde à Covestro est fier de les soutenir. Nous souhaitons contribuer aider à faire du monde un endroit plus lumineux », déclare Markus Steilemann, président-directeur général de Covestro. 

Un jury international, composé du directeur général de Covestro, Markus Steilemann, de la directrice exécutive adjointe du Programme des Nations Unies pour l'environnement, Joyce Msuya, de la correspondante de VICE News Tonight pour la science et le changement climatique, Arielle Duhaime-Ross, de l’Envoyé du Secrétaire général pour la jeunesse, Jayathma Wickramanayake et de Kathy Calvin, présidente et directrice générale de la Fondation pour les Nations Unies, a choisi les lauréats à partir d’une liste de 35 finalistes régionaux, eux-mêmes selectionnés parmi plus de 1 000 candidats.

Au cours de l’année à venir, les initiatives créatives, innovantes et percutantes des lauréats seront relatées sur les réseaux sociaux, par le biais de mises à jour régulières et de blogs vidéo. Inscrivez-vous à notre bulletin d’information et suivez leur parcours ici.

Le prestigieux prix Jeunes Champions de la Terre, sponsorisé par Covestro, est décerné chaque année par le Programme des Nations Unies pour l’environnement aux jeunes environnementalistes âgés entre 18 et 30 ans pour récompenser leurs idées remarquables en matière de protection de l’environnement.

Molly est l’une des sept lauréates en provenance du monde entier : Amérique du Nord, Amérique latine et des Caraïbes, Asie et le Pacifique, Afrique, Europe et Asie occidentale. Les lauréats recevront leur prix lors de la cérémonie des Champions de la Terre organisée à New York le 26 septembre, au moment de la réunion annuelle de l’Assemblée générale des Nations Unies et le Sommet pour l'action pour le climat.

NOTES À L’ATTENTION DES JOURNALISTES

À propos des jeunes champions de la terre

Le Prix Jeunes Champions de la Terre a été créé en 2017 et offre la plate-forme prestigieuse et couronnée de succès des Champions de la Terre, ayant récompensé des chefs d'État, des scientifiques passionnants et des visionnaires de la gestion de l’environnement, tout comme des aux brillants jeunes environnementalistes munis d’une vision pour l’avenir. www.unep.org/youngchampions

À propos du programme des Nations Unies pour l'environnement

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement est la principale voix mondiale en matière d’environnement. L’organisation assure le leadership et encourage les partenariats pour la protection de l'environnement en étant source d’inspiration, en informant et en permettant aux nations et aux peuples d’améliorer leur qualité de vie sans compromettre celle des générations futures.

À propos de Covestro

Avec un chiffre d’affaires de 14,6 milliards d’euros en 2018, Covestro figure parmi les plus grandes sociétés de fournisseurs de polymères du monde. Ses activités commerciales sont concentrées sur la fabrication de matériaux polymères de haute technologie et le développement de solutions innovantes pour des produits utilisés dans de nombreux domaines de la vie quotidienne.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Keishamaza Rukikaire, responsable de l’information et des médias du Programme des Nations Unies pour l'environnement, [email protected] 

 

 

Contenu associé